Irène Le Goué

Irène Le Goué se forme au CDDB-Théâtre de Lorient auprès de Chloé Dabert, puis au conservatoire du 9e arrondissement de Paris, suit des études théâtrales aux Universités Sorbonne Nouvelle et Vincennes-St-Denis et découvre les techniques du Théâtre du Mouvement (Estelle Bordaçarre, Yves Marc, Claire Heggen).
En 2012, elle rejoint Les Souffleurs commandos poétiques, collectif d’artistes créé en 2001 par Olivier Comte et s’engage avec eux sur de nombreux projets en festivals ou résidences de territoires, en France et à l’étranger (Europe, Royaume-Uni, Argentine, États-Unis).
En parallèle, elle joue dans plusieurs créations de théâtre contemporain, en salle : Si on n’avait pas la mer (mes Estelle Bordaçarre), Anatole Felde (mes Sophie Richelieu), Ceux qui naissaient (mes Marianne Griffon et Camille Mouterde) et en déambulation, avec En Travaux, de Pauline Sales, mis en scène par Mathilde Bardou et joué dans des lieux de mémoire ouvrière.

Elle participe également aux performances en espace public imaginées par Olivier Comte : Salon de Chasse, Heaume-animal, Les Regardeurs et La Confidence des Oiseaux de passage.
Elle prête sa voix au spectacle Altérité#1 de Christophe Bonzom.

En 2019, elle éprouve Vertige(s) avec Yoann Bourgeois, tourne sur le spectacle Terra Lingua des Souffleurs commandos poétiques et rejoint le collectif de la Meute pour sa création en espace public : API | Le rucher imaginaire.

En 2021, Irène interprète en solo les quatre personnages d'une série de monologues à jouer sur des bateaux-navettes, Les Embarquées de Lucie Vérot (mes Mathilde Bardou et Marianne Griffon).

En 2022, elle joue dans Le Chant des Vagabondes de Julia Loyez (Les Souffleurs commandos poétiques) et Quand viendra la vague d'Alice Zeniter, sur les plages à marée montante (mes Fiona Hamonic / Collectif La Fugue).

 

Depuis 2012, elle anime des ateliers et stages de théâtre auprès d’enfants et d’adolescents en instituts médico-éducatifs.

(c) Jules Thouvenin